mercredi 17 avril 2024
6.1 C
Bourg-en-Bresse
4.8 C
Oyonnax
Bourg en bresseOlivier De Seyssel, le « poulain » de la filière équine

Olivier De Seyssel, le « poulain » de la filière équine

Olivier de Seyssel, récemment élu Président de la Gouvernance Cheval, a été aperçu au Salon International de l’Agriculture à Paris, Porte de Versailles. Dans une interview, il a partagé ses réflexions sur son nouveau rôle au service de la filière équine.

Voici ce qu’Olivier de Seyssel a déclaré :

  • Présence Impérative au Salon de l’Agriculture: En 2018, la filière équine a réussi à faire reconnaître le cheval comme un produit d’origine agricole, au même titre que les autres espèces bovines, ovines et caprines. Cela a été une grande victoire. Cependant, les com- bats ne manquent pas, notamment en ce qui concerne la TVA. La filière équine est la seule à ne pas bénéficier totalement de la TVA agricole à taux réduit. Être présent au Salon de l’Agriculture est donc capital pour être reconnu par les pairs et les organisations agricoles.
  • Olivier De Seyssel souligne l’importance de cette vitrine professionnelle.
  • Structuration de la Filière Équine : Olivier de Seyssel considère que la filière équine doit être mieux struc- turée. Il souhaite que la filière cheval traite les dossiers transversaux de manière collective, au-delà des races individuelles. Pour lui, le Salon de l’Agriculture est le grand rendez-vous des organisations professionnelles, et il est essentiel d’y être présent.

    Il envisage également d’élargir le spectre de la formation dispensée via l’Afasec* en collaboration avec les maisons familiales rurales (MFR). En somme, Olivier De Seyssel s’engage à renforcer la filière équine et la structurer davantage tout en continuant à défendre ses intérêts au sein du salon de l’agriculture. 

  • L’École des Courses Hippiques AFASEC est l’organisme de formation de référence aux métiers des courses hip- piques et de l’élevage en France. Accessibles dès l’âge de 14 ans, nos formations forment principalement les apprenants aux métiers de cavalier d’entraînement professionnel et lad jockey – lad driver. Avec un peu d’expérience et de talent, certains d’entres eux accéderont à une carrière de jockey ou de driver sur les hippodromes

Plus connu dans le département pour son engagement au sein de la MSA, Olivier de Seyssel est aussi éleveur de chevaux et investi dans la filière équine depuis des années. À tel point qu’il vient d’en prendre la tête. Il élève six chevaux de course à Magnieu, à quelques kilomètres de Belley : trois trotteurs et trois galopeurs. Il a été élu à la tête de la filière équine française jeudi 22 février, et le nouveau président est déjà sur les chapeaux de roues pour structurer la filière.

Elu en décembre vice-Président de la SETF (Société d’Encouragement à l’Elevage du Trotteur Français), Olivier de Seyssel l’a également été en tant que Président de la Gouvernance Cheval.

ARTICLES EN LIEN
- Publicité -

Articles populaires

Fête-du-printemos

Superbe journée avec le soleil en prime lors de la Fête...

0
Cette vingtième édition avait comme thème, la mobilité et les différents moyens de transports et de locomotion. Une douzaine d'ateliers, des animations et huit...

Oui, mais…

Météo

Oyonnax
légère pluie
4.8 ° C
5.3 °
3.9 °
99 %
1.6kmh
100 %
mer
5 °
jeu
5 °
ven
8 °
sam
7 °
dim
7 °
Bourg-en-Bresse
couvert
6.1 ° C
8.5 °
5.9 °
90 %
0.6kmh
97 %
mer
9 °
jeu
9 °
ven
13 °
sam
10 °
dim
8 °